Transformation, reparation et creation de bijou avec la bijouterie Hamel

Etapes de la creation d'un de nos bijoux



Etape 1 : le croquis


Sur une feuille de dessin, tout est possible.

C'est là où les matières surgissent et l'imaginaire prend vie : les métaux (platine, or, ou argent), les pierres précieuses (diamants, saphirs, émeraudes, rubis) et fines (aigues­marine, améthystes, citrines, topazes), les perles (Akoya, Tahiti .. .) sont "croqués" devant vous.





Etape 2 : la cire


Naissance des formes, sculptées dans la cire.

A cette étape, rien n'est encore finalisé. A l'issue d'un ou plusieurs essayages, on décide de la forme définitive, du volume et du poids. On décide aussi de la participation des métaux et du serti des pierres.





Etape 3 : la fonte


La cire est moulée dans un plâtre réfractaire résistant à la température de fusion des métaux.

Pendant la cuisson, le plâtre garde l'empreinte exacte de la cire et celle-ci fond et s'écoule par des canaux prévus à cet effet. Le métal en fusion est injecté ensuite par ces canaux, sous plusieurs bars de pression.





Etape 4 : le sertissage


Après l'ébavurage des pièces de fonderie et la préparation des chatons, les pierres sont placées une à une pour être serties selon des techniques particulières, soit : le serti griffes, le serti clos, le serti grains ou le serti martelé.

On parle aussi de "pavage" lorsque des pierres de petite taille recouvrent entièrement la bague.





Etape 5 : le polissage et le rhodiage


Le bijou prend enfin vie.

Comme chaque étape décrite plus haut, celle-ci constitue un métier à part ! Ces métiers sont indispensables à la fabrication des pièces de joaillerie.

C'est aussi l'étape où l'on voit enfin le bijou fini. Sans doute la plus appréciée des dames...